Mistouille, pas 13 ans…

Tu aurais eu 13 ans aujourd’hui et jamais je n’aurais cru que tu ne passerais pas ce cap.

Jamais je n’aurais cru non plus qu’après 4 ans et demi de silence radio,  je réactiverais ce blog, que j’avais baptisé en ton honneur, pour ce type « d’occasion »… L’occasion de te dire combien tu nous manques et tout ce que ta présence dans notre vie nous a apporté.

Tu es parti vers une autre de tes 9 vies de chat le 30 décembre 2020,  d’un lymphome foudroyant qui nous a laissé, heureusement ou pas, très peu de temps pour pleurer sur ce qui t’arrivait… Mais qu’est ce qu’on a pu pleurer après…

12 ans et demi passés avec toi, depuis ton arrivée chez nous à l’âge de 7 semaines, 12 ans et demi passés à te chouchouter à la hauteur de ce que tu nous as donné ; cet amour félin immensurable, cette antithèse du caractère cliché du chat réputé hautain, indépendant, ou dédaigneux qui « vit chez ses locataires »…

Avec toi c’était câlins-ronrons à tous les étages, jour, nuit, soir et week-end, ces kidnappings inopinés où tu nous grimpais dessus et qu’on ne te refusait jamais, tellement ces instants, aussi fréquents, voir quotidiens étaient-ils, paraissaient précieux à nos yeux. Comme si on avait toujours gardé dans un coin de notre tête l’idée que notre parcours ensembles avait une durée limitée. On bien tenté d’occulter que 12/13 ans restait l’espérance de vie moyenne pour un tigre de salon, convaincus (enfin surtout moi) par l’idée que tu avais toutes les chances de ton côté pour vivre 18-20 ans, à l’image de nombreuses histoires du genre qu’on entendait à droite, à gauche…

Peut-être que cette ignorance volontaire venait de cette hantise que j’avais du moment où on devrait prendre cette décision tant redoutée, celle de la piqûre pour te soulager ; sans même imaginer combien il serait facile et indiscutable de  faire ce choix le moment venu, parce que te voir souffrir serait insupportable…

En attendant (pas) ce moment, tu as été durant toutes ces années notre ancre, notre repaire de foyer, pour ne pas dire de famille, puisque tu étais en quelques sorte « notre premier », arrivé 10 ans avant celle qu’on t’a présentée comme « ta petite sœur »,  à 2 pattes…

Contre toute attente et pour notre plus grand bonheur, tu as été incroyablement cool face à ce tsunami nommé Alice, même si distant au début, pour te détendre peu à peu en la laissant entrer dans ta vie et en faisant partie de la sienne pour ses premières années. On continue de lui parler de toi parce que tu feras toujours partie de notre vie, parce qu’on ne t’oubliera jamais, parce que tu es toujours tellement présent dans nos mémoires et au plus profond de nous.

Merci pour tout, tu es le meilleur, je t’aimerai toujours mon amour de chat, mon chat en cuisine :'(

Le Noël des animaux de la SPA en plein Paris

Mise à jour le 12 décembre 2016

Le Noël des animaux 2016 s’est achevé hier soir sur un énorme succès avec plus de 500 loulous adoptés ! La seconde journée a été aussi réussie que la 1ère que je décris plus bas dans ce billet, il a fallu une fois de plus amener des animaux supplémentaires tant les adoptants étaient venus nombreux. Malheureusement certains d’entre eux (un tout petit nombre) sont repartis le soir vers leurs refuges respectifs comme Inuyasha par exemple, mais il reste très rassurant de voir l’affection et l’attention que leur portent les bénévoles qui s’en occupent. Aucun doute qu’ils leur trouveront une famille à un moment ou à un autre.

Inuyasha  m’a particulièrement touché parce que c’est un gros nounou plein d’affection qui a été retiré à son maître il y a quelques mois pour mauvais traitements, comme en témoignent sa patte tordue et sa cicatrice en plein visage… J’essaierai d’avoir des ses nouvelles à l’avenir.

Pacotille

En revanche, Pacotille cette adorable nénette de 14 ans, la plus vielle des 5 chats restés sans famille à la fin de la 1ère journée du samedi, a été adoptée le dimanche dans la toute dernière heure du Noël des animaux ! La voir partir avec un couple aussi attentionné et touchant restera mon souvenir le plus émouvant de ce week-end :).

Pacotille2

Le Noël des animaux continue aussi sur le mini site noeldesanimaux.la-spa.fr, où vous pouvez faire un don pour participer à la liste de Noël des nounous encore en refuge, en attendant leur famille !

10 décembre 2016

Je l’annonçais dans mon dernier billet, la 1ère journée du Noël des animaux de la SPA sur la place de la République s’est achevée sur un gros succès !

IMG_0107

260 animaux adoptés rien que ce samedi sur les 400 qui devaient être proposés sur le week-end entier. Un succès qui a même permis d’amener d’autres animaux des refuges alentours en cours de journée pour tenter leur chance, tant la demande était forte.

IMG_0110

Résultat ce samedi soir à 18h00 : des rangées de cages vides, seulement 5 ou 6 chats et moins d’une dizaine de chiens qui reviendront demain avec d’autres compagnons, pour la 2ème journée de cette opération qui permets aux refuges d’aller vers les adoptants, plutôt que l’inverse. Un phénomène qui facilite les démarches de bien des parisiens, pour qui il n’est pas toujours facile d’atteindre les refuges de banlieue ou régions mal accessibles en transports.

IMG_0157

Je tiens aussi à saluer le travail des bénévoles qui mettent un point d’honneur à assurer des adoptions responsables et durables avec le même accompagnement qu’en refuges. Parce que soyons bien clairs, il ne s’agit pas pour le public de se trouver des cadeaux de Noël à l’approche des fêtes, mais bien d’offrir aux animaux le plus beau des cadeaux en leur donnant une famille aimante et responsable !

IMG_0111

C’est donc avec beaucoup d’espoir et d’encouragements que va être abordée cette 2ème journée du Noël des animaux ce dimanche 11 décembre, et il en faut, parce qu’il ne faut pas oublier ceux qui sont restés ce samedi soir, mais qui heureusement viendront retenter leur chance le dimanche :

IMG_0150

Comme Pacotille du refuge de Loan (02), une petite mémère de 14 ans qui cherche un foyer tranquille si possible sans autres animaux.

IMG_0151

Ou Inuyasha, éligible à l’opération SOS sauvetage (animaux depuis trop longtemps en refuge) du refuge de Chamarande (91).

IMG_0153

Ce petit Jack Russel du refuge de Plaisir (78), toute tremblante dans sa cage à la fin de cette journée.

IMG_0163Gaya, une élégante femelle de 5 ans avec une robe « Félix » :).

Et tant d’autres nounous qui attendent LEUR famille ce dimanche, place de la République (Paris 11) au Noël des animaux !

IMG_0139

IMG_0161

IMG_0183