Accueil » Plats

Nasi Goreng veggie au riz Tilda

Carine 16 novembre 2013 Plats 28 613 lectures 3 commentaires Poster sur Facebook Suivre ce blog

Et non ce blog n’était pas en sommeil, juste une période un peu chargée qui vient de passer, ne me laissant pas vraiment de temps pour mes activités culinaires….. Mais qu’à-t-elle pu avoir de si important à faire pour ne rien publier pendant 4 mois me direz-vous ?  Ca j’y reviendrai plus tard :)

Donc si je reprends mes activités là où je les ai laissé, ça nous ramène à début juillet à l’ApéroNweb où j’ai rencontré Sanjee, qui a eu la gentillesse de m’inviter à un atelier autour du riz Tilda chez 750g !

IMG_6791bd

Une soirée très enrizchissante :) où l’on a appris tout ce que l’on voulait savoir sur le riz basmasti, sans jamais avoir eu l’idée de le demander :) Basmati par ci, basmati par là…. on nous en sert un peu à toutes les sauces dans le commerce et la restauration courants, sauf que ce qu’on ne sait pas, c’est qu’en réalité le véritable riz pur basmati est rare. Heureusement que Shakila, de la maison Tilda était là pour éclairer nos lanternes, car le basmati, tout le monde croit en manger couramment, mais ne sait pas qu’en fait…

IMG_6860bd

  • Il ne ne pousse qu’aux pieds des montagnes de l’Himalaya et ne constitue que 2% de la consommation de riz dans le monde…
  • Qu’à cause de cette rareté, les législations autorisent les marques à le couper avec un certain pourcentage d’autres variétés de riz et que de fait, on trouve extrêmement peu de riz pur basmati dans le commerce, ce qui est le cas Tilda.
  • Qu’il y a diverses façons de cuire le riz en bonnes et dues formes, pour ça mieux vaut consulter des experts :) , mais que dans tous les cas il faut au minimum le rincer et idéalement le faire tremper de 30 min à 24h, selon le temps dont dispose :) et que cela peut changer considérablement la taille du grain.
  • Que le riz basmati complet a un indice glycémique inférieur aux autres riz en général…

IMG_6861bd

Voilà pour ce que j’ai retenu d’essentiel de ce brief qui était très intéressant, après quoi nous pouvions passer en cuisine. Avec pour mission de réaliser un menu entièrement à base de riz, pour lequel j’ai eu la chance de faire équipe avec Laetitia, Pascale et Perrine.

IMG_6801bd

Pour l’entrée nous sommes parties sur des Sushi balls au saumon, pulpe de mangue et grenade inspirés d’une recette de Pascale, frais et surprenants, un vrai régal.

IMG_6902bd

Pour le dessert, mes co-équipières s’étaient je crois déjà bien penchées sur un riz crémeux à la cerise et à la vanille qu’elles ont rendu absolument exquis, avant de se poser la question du plat :) .

IMG_6915bd

Plat pour lequel je n’ai pas pu m’empêcher de suggérer un Nasi Goreng, le plat traditionnel indonésien par excellence, que j’ai déjà expérimenté aussi bien dans ma cuisine qu’à Java et Bali même, mais j’étais bien rassurée par les connaissances expertes de Leatitia en la matière ! :)

IMG_6895bd

C’est donc un Nasi goreng végétarien que nous avons fait, tentées par de beaux légumes qui nous parlaient comme ces baby aubergines et ces gombos qui ont pigmenté notre « riz frit », que nous avons agrémenté d’oeufs au plat et du délicieux Sambal kecap de Laetitia !

Comme je ne me souviens pas vraiment des proportions que nous avons faites lors de cet atelier, j’ai décidé de donner cette recette selon les quantités que je ferais dans ma cuisine, mais vous pouvez aussi consulter celle de Laetitia qui est sûrement plus fidèle à ce que nous avons fait ce soir là :) .

IMG_6814bd

Ingrédients pour 6 personnes

  • 1 gros oignon ou 2 moyens
  • 2 ou 3 gousses d’ail écrasées
  • 2 tiges de citronnelle hachées
  • 1 morceau de gingembre (environ 6 cm) râpé
  • 1 morceau de piment frais haché (selon goût et facultatif)
  • 1 cuillère à soupe de pâte de tamarin diluée dans de l’eau chaude, ou à défaut du jus de citron
  • 1 cuillère à soupe de sucre roux
  • 20 cl de sauce soja
  • 2 grosses aubergines ou 3 petites
  • 300 g de gombos
  • 800 g à 1k de riz basmati cuit (selon gourmands)
  • 6 oeufs
  • 2 cuillères à soupe d’huile de pépin de raisin

Préparation

  • Emincez les oignons et faites les dorer dans un faitout avec une cuillère à soupe d’huile, ajoutez l’ail, faite le roussir légèrement.
  • Incorporez le gingembre et la citronnelle, mélangez, ajoutez le piment si ça vous dit :) .
  • Ajoutez les aubergines coupées en petits cubes, mélangez et laissez cuire 5 bonnes minutes, puis ajoutez les gombos dont vous avez ôtez le pédoncule (attention coupez vraiment à la base, sinon c’est comme ça qu’ils deviennent gluants, merci Laetitia pour cet info !). Ajoutez une autre cuillère d’huile pour que les légumes ne brûlent pas.
  • Incorporez le tamarin et la sauce soja, laissez cuire jusqu’à ce que les légumes soient tendre, rectifiez éventuellement la sauce avec une peu d’eau si elle réduit trop.
  • Ajoutez le riz et mélangez, dressez dans des assiettes surmontées chacune d’un oeuf cuit au plat (que vous pouvez aussi cuire en brouillade et disperser directement dans le faitout en fin de cuisson).
  • Servez avec le délicieux Sambal kecap de Laetitia si vous êtes amateur de piment !
Related Posts with Thumbnails Tags: , , , , ,

3 commentaires sur “Nasi Goreng veggie au riz Tilda”

  1. [...] l’on peut qualifier de national, incontournable et que l’on retrouve partout c’est bien le Nasi goren, riz sauté dans la langue officielle indonésienne. Ce riz frit, agrémenté de poulet, de [...]

  2. citron jaune dit :

    ça a l’air délicieusement bon ! Merci pour cette recette.

  3. [...] lorsque Tilda, la marque de riz pure Basmati que j’ai déjà eu l’occasion de tester, m’a proposé son challenge, je  n’ai pas hésité [...]

Laisser une réponse