Filet de rouget, gelée de Noilly Prat à l’orange et tomate crue, purée de courgettes au thym

Heureusement que Noilly Prat a décidé de faire un peu parler de lui avec son mini site et son concours de recettes, parce que pour ma part, à chaque fois je tombe sur une recette contenant du Vermouth, je l’évite par méconnaissance du produit. Et qui dit, « moi pas connaître le produit » dit « moi pas y’en avoir dans mon placard » :). Bref un véritable cercle vicieux.

Ce concours est donc l’occasion de tester le fameux Vermouth qui, à ma grande surprise, s’est avéré très en adéquation avec ma cuisine, avec ses arômes épicés et fleuris.

Donc cette première tentative a donné ça :

RES_2559

Ingrédients pour 4 personnes

  • 800 g de filets de rougets
  • 1 grosse cuillère à soupe d’huile d’olive
  • Sel, poivre

Pour la gelée :

  • 20 cl de Noilly Prat
  • Le jus de 4 oranges bien parfumées (préférez des Maltaise, en saison)
  • 3 feuilles de gélatine

RES_2578

Pour le coulis de tomate crue :

  • 4 belles tomates bien mûres
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 1 branche de basilic frais ciselé
  • 1 petite gousse d’ail pressées
  • Sel, poivre

RES_2566

Pour la purée de courgettes :

  • 6 belles courgettes
  • 2 petites gousses d’ail
  • 1 cuillères à soupe de thym frais ou séché
  • 2 cuillères à soupe d’huile neutre
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • Sel, poivre

RES_2576

Préparation

  • Portez le NoillyPrat à ébullition dans une casserole, ajoutez le jus des oranges pressées.
  • Pendant ce temps, faites ramollir la gélatine dans de l’eau froide, et faîtes la dissoudre dans la casserole hors du feu.
  • Mélangez bien, réservez au frais dans un bol ou dans des moules de la forme de votre choix, au minimum 4h.
  • Dans un faitout, faîtes dorer l’ail écrasé avec deux cuillères à soupe d’huile neutre, ajoutez les courgettes coupées en rondelles ainsi que le thym, salez, poivrez, faîtes les dorer un peu à feu vif, puis couvrez et laissez cuire à feu moyen jusqu’à  ce que les courgettes soient bien fondantes.
  • Si besoin ajoutez un peu d’eau en cours de cuisson, mais surtout asséchez bien la fondue de courgettes en augmentant le feu au maximum en fin de cuisson pour faire évaporer toute l’eau, puis mixez au robot avec une cuillère à soupe d’huile d’olive.
  • Mixez ensemble tous les ingrédients du coulis de tomate et réservez au frais.
  • Faire cuire les rougets au four 7 minutes à 200 ° et servez aussi tôt avec la purée de courgettes, la gelée de Noilly Prat et le coulis de tomate crue.

RES_2567

En ce qui concerne le choix du vin pour accompagner tout ça, je remercie les Vins d’Alsace d’avoir organisé ce déjeuner Accord mets et vins début septembre, pour nous aider à choisir le vin approprié à ce type de plat. L’occasion de se rappeler les bases déjà enseignées lors de ma première dégustation des Vins d’Alsace, pour les plat épicés par exemple, préférez généralement un Gewurztraminer. L’occasion d’approfondir aussi ces découvertes avec des vins comme ce Pinot Gris Domaine Rieflé, ou ce Klevener De Heiligenstein Domaine Daniel Ruff, peut-être plus appropriés à un plat de poisson…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *