Mangue crumbulisée au palet breton

Je ne me lasse pas du tartare de mangue au citron vert et palets bretons de mon petit livre sur les tartares, c’est même l’un de mes préférés du chapitre sucré de cet ouvrage 🙂

Peut-être est-ce à cause de cette fabuleuse sensation, que j’ai eue la première fois que je l’ai testé, qui m’a donné l’impression de manger un cake au citron avec la mangue pour le côté doux et moelleux, les palets bretons pour le beurre et la présence du citron vert à la fois forte et agréable.

Et c’est à force d’en faire et d’en manger que je me suis dit qu’il serait très intéressant d’approfondir l’aspect gâteau de ces saveurs, en passant la recette au four, tout simplement !

crumble-mangue2

Ingrédients pour 4 personnes

  • 2 mangues bien mûres
  • 4 palets bretons
  • Le jus d’un ou deux citrons verts selon taille

crumble-mangue3

Préparation

  • Epluchez les mangues, détaillez les en petits cubes, puis arrosez les de jus de citron
  • Répartissez les morceaux dans 4 ramequins, plats à oreillettes individuels ou petites assiettes passant au four (moulés à l’emporte pièce)
  • Emiettez un palet breton au dessus de chaque portion, puis enfournez 25 à 30 minutes à 220°, couvrez d’un papier d’aluminium dès que la croûte est dorée pour éviter qu’elle ne brûle.
  • Servez tiède seul ou accompagné de crème glacée à la vanille ou  la noix de coco

crumble-mangue6

Note
En version moins express, vous pouvez poêler les morceaux de mangues avec un peu de miel avant de monter les crumbles et de les enfourner, réduisez alors le temps de cuisson au four.

Tartare de saumon, saveurs asiatiques

J’ai bien conscience d’insister un peu avec le saumon cru, mais j’ai du mal à y résister, comme samedi dernier sur la terrasse ensoleillée d’un bistrot en bas de chez moi qui en proposait sur son ardoise. Bien préparé et en toute simplicité, ce déjeuner improvisé du week-end m’a donné envie, les jours suivants, de creuser un peu plus le sujet une fois remontée dans ma cuisine.

Pour ma part je suis très saveurs asiatiques quand il s’agit de poisson cru, rien de très originale c’est sûre, mais tellement délicieux !

tartar_saumon1

Ingrédients pour 4 personnes

  • 2 beaux pavés de saumon sans arrêtes et sans peau
  • 1  à 2 oignons nouveaux avec leurs tiges
  • 1 morceau de gingembre de 3 cm de long
  • 1/2 cuillère à café d’huile de sésame
  • 2 petites cuillères à soupe de sauce soja
  • 1 petite cuillère à café de miel
  • 5 ou 6 de brins de ciboulette
  • Le jus d’un demi petit citron
  • Poivre

tartar_saumon5

Préparation

  • Découpez les pavés de saumon en tous petits cubes, réservez au frais
  • Emincez très finement les oignons ainsi que leurs tiges, ou hachez les au robot
  • Epluchez le gingembre et réduisez le en pulpe à l’aide d’un presse ail au dessus d’un bol
  • Mélangez tous les ingrédients dans le bol sauf le saumon, conservez à température ambiante
  • Ajoutez la marinade au saumon seulement 5 min avant le repas, mélangez bien puis servez dans des verrines ou en pavés moulés à l’emporte pièce

tartar_saumon2

Note
Vous pouvez servir ce tartare accompagné d’une petite salade pomme verte/avocat, ou encore d’un tartare de courgettes, et d’une salade verte. Personnellement je l’ai servi en plat unique du soir, donc en doublant les doses pour 4 personnes, avec une salade verte et un taboulé de choux fleur issue d’un  petit livre très sympathique de Pascale Weeks, Légumes et tutti frutti » 🙂

tartar_saumon4

Pain de champignons, crème à l’huile de truffe

Tout comme son pain de légumes, voilà une autre entrée que ma mère aimait beaucoup servir à une époque et que moi j’aimais beaucoup tout court 🙂
Et c’est peut-être parce que l’époque en question me paraît lointaine que j’ai eu envie de remettre cette recette au goût du jour, en la remaniant à ma sauce.
pain-champignon4
Ingrédients pour 6 personnes
  • 6 œufs
  • 1kg  de champignons congelés
  • 20 cl de crème fraîche liquide légère
  • Sel, poivre
  • 1 bonne cuillère à café de muscade, ou 4 épices
  • 5 oignons nouveaux avec leurs tiges
  • 1 cuillère à café d’huile de truffe
  • 20 cl de crème fraîche épaisse légère, et 20 cl de crème fraîche liquide
  • 1 petite poignée de brins de ciboulette

pain-champignon2

Préparation
  • Blanchissez les champignons dans l’eau bouillante
  • Faîtes  fondre l’oignon dans un peu d’huile
  • Ajoutez les champignons égouttés, faîtes les revenir, puis ajoutez les tiges d’oignon, salez, poivrez
  • Mixez ensuite les champignons et les oignons en ajoutant les œufs, la muscade et 20 cl de crème fraîche liquide
  • Versez dans un moule à cake et mettez au four à feu moyen environ 40 min (faire le test de cuisson avec un couteau)
  • Servez  ce pain de champignons avec les crèmes fraîches liquide épaisse réchauffées et mélangées à l’huile de truffe et la ciboulette ciselée

pain-champignon1

Note
Vous pouvez également servir ce pain en accompagnement d’une viande ou d’une salade en guise de plat léger.

pain-champignon3

Tartare de fraises aux spéculos

Petit début de saison pour la fraise, de France bien sûr, en ces temps où l’on tente de remettre les pendules à l’heure sur le plan écologique ; plus question d’acheter des fraises d’Espagne dont les méthodes d’exploitation lamentables ont des effets désastreux sur la faune et la flore qui entourent ses cultures.

L’occasion de redécouvrir le vrai goût de la fraises, car je l’avoue, comme beaucoup de consommateurs je m’étais un peu laissée prendre au jeu bien plaisant de trouver, dès le mois de février, des fraises d’importation à des prix très abordables, sans me rendre compte petit à petit que l’on y perdait l’essentiel : la qualité et le goût.

Justement, comme la vraie fraise de France a un goût incomparable, inutile de trop la transformer avec des recettes élaborées ou compliquées, contentons nous de sublimer son goût avec le minimum d’ingrédients.

fraises-speculos2

Ingrédients pour 4 personnes

  • 500 g de fraises
  • 4 spéculos
  • 2 cuillères à soupe de sucre

fraises-speculos4

Préparation

  • Lavez les fraises, équeutez les, coupez les en tout petits morceaux, ajoutez le sucre, mélangez bien et répartissez le tout dans 4 coupelles
  • Mettez les spéculos dans une feuille d’essuie tout ou d’aluminium repliée en deux, puis écrasez les avec un rouleau à pâtisserie ou un grand verre pour obtenir des miettes
  • N’ajoutez les miettes de spéculos aux fraises qu’au moment de servir si vous ne voulez pas qu’elle ramollissent complètement avec le jus

fraises-speculos1

Note
Si vous préférez les spéculos sous une forme grossièrement émiettés plutôt que fines miettes ou chapelure, écrasez les simplement avec vos doigts au dessus des coupelles.

Magrets de canard à l’orange et au gingembre

Bon, dernière recette à l’orange avec les dernières Maltaises de la saison, parce qu’après, malheureusement, mon utilisation de ce fruit reste très limitée pour cause de manque de goût des autres variétés 🙂

magret-orange1

Une excuse pour re-visiter le grand classique du canard à l’orange à ma façon, en version très rapide et simplifiée avec le meilleur du « coin coin » : le magret !

Ingrédients pour 4 personnes

  • 4 magrets de canard
  • 4 oranges + 1 pour la déco
  • 2 cuillères à soupe de miel
  • 1 morceau de gingembre de 5 cm de long
  • Sel, poivre

magret-orange4

Préparation

  • Ôtez la couche de graisse de chaque magret, conservez un petit morceau d’environ 4 cm de long, et faîtes des entailles profondes sur toute leur surface avec un couteau pointu
  • Dans un petite saladier presser le jus des quatre oranges, ajoutez-y le gingembre écrasé au presse-ail ainsi que le miel, mélangez, puis mettez les magrets à tremper dans cette marinade au moins 1h
  • Faîtes ensuite chauffer une poêle, graissez la avec le morceau de graisse mis de côté, puis saisissez les magrets à feu vif, salez, poivrez, lorsqu’ils sont bien dorés ajoutez la marinade et faîtes réduire en baissant le feu, poursuivez la cuisson selon votre goût
  • Servez avec une ratatouille ou le légume de vert de votre choix, du riz ou même une simple salade verte, et des rondelles d’orange en décoration

magret-orange3

Note
Faîtes cuire les magrets le temps nécessaire selon votre habitude et votre goût, rosé, à point ou même bleu comme moi 🙂 Le temps de cuisson s’étend alors de 4 à 8 min selon la couleur désirée.
La marinade s’évapore très vite, voir disparaît totalement selon le temps de cuisson, c’est normal, il ne s’agit pas vraiment d’un plat en sauce, mais d’un viande marinée. Il est important de baisser le feu en ajoutant la marinade car elle contient du miel, qui noirci assez vite à feu vif.

magret-orange2