Poulet rôti à la citronnelle

Les festivités du nouvel an chinois, le week-end dernier, m’ont donné envie de faire ressortir une fois de plus mes penchants pour la cuisine asiatique dans ma recette de cette semaine.

De plus mon petit traiteur asiatique en face du bureau, chez qui je déjeune régulièrement en toute confiance, a eu la bonne idée de décliner ses brochettes de poulet à la citronnelle en cuisses entières ; ce qui veux dire en portion encore plus copieuse > MIAM.

Je n’ai pas résisté à la tentation de lui demander sa recette, moi qui raffole de ses plats à la citronnelle.

Et bien sans me préciser les quantités, qui sont de toute façon proportionnées pour de la restauration rapide, il m’a indiqué que sa fabuleuse marinade ne reposait que sur 4 ingrédients : sauce soja, citronnelle hachée, sucre et piment. Important : ne pas laisser le poulet immergé dans un bain la sauce car cela le rend horriblement salé. Voilà qui m’a permis d’en déduire des dosages qui me paraissent appropriés.

poulet-citronnelle2

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 4 cuisses de poulet sans peau
  • 8 cuillères à soupe de sauce soja salée mélangée à 4 grosses cuillères à café de miel, ou 8 cuillères à soupe de sauce soja sucrée
  • 80 gr de citronnelle fraîche ou surgelée hachée
  • 2 cuillères à café de piment rouge haché

Préparation :

  • Mélangez la citronnelle et piment à la sauce soja au miel ou sauce soja sucrée
  • Entaillez les cuisses de poulet profondément sur toute leur surface et enduisez les de sauce de chaque côté à l’aide d’un pinceau, répandez bien la totalité des miettes de citronnelle
  • Laissez mariner au frigo dans une boîte hermétique toute une nuit si possible ou au moins plusieurs heures
  • Faîtes cuire les cuisses de poulet au four à 180° 25 à 30 min

Servez ce poulet avec un riz thail et des légumes façon Shop suey ou une salade à base de carotte râpées et pousses de soja.

Note :
Je préfère en général utiliser du miel à la place du sucre préconisé par mon cher traiteur. Pensez à ajuster la dose de piment selon votre tolérance. Pour ma part je hache à l’avance des piments frais entiers (dont j’ai enlevé les pépins) et je congèle ensuite par petits paquets, d’où mon dosage à la cuillère à café. Je procède de la même façon pour les tiges de citronnelle, que j’achète fraîches et en grande quantité quand j’ai l’occasion de passer dans une épicerie asiatique.
Vous pouvez aussi utiliser cette recette pour des brochettes, en faisant mariner des petits morceaux de blancs ou de cuisses désossées (toujours sans peau) avant de les piquer et de les cuire.

poulet-citronnelle3

2 réponses sur “Poulet rôti à la citronnelle”

    1. Et non malheureusement je n’aime pas les feuilles de coriandre (à l’inverse de la graine), ce qui est assez gênant et paradoxal quand on aime la cuisine asiatique en générale :))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *