Les Etangs de Corot

Les_Etangs_de_Corot

Vendredi dernier, j’ai non seulement franchi les limites mon quartier pour aller dîner, mais également les portes de Paris. Autant dire que cela arrive rarement… 🙂

Une escapade qui en valait la peine, puisque la destination n’était autre que les Etangs de Corot à Ville d’Avray, limitrophe de La Celle Saint Cloud, à deux pas de Capitale. Une proximité qui n’empêche pas le dépaysement lorsque que l’on pénètre dans l’établissement, magnifique hôtel 4 étoiles bordé par des étangs qui furent la source d’inspiration du peintre Jean-Baptiste Corot. Un véritable havre de paix, qui bénéficie d’un cadre exceptionnel, extérieur comme intérieur, repris et développé en 2008 par Alice et Jérôme Tourbier qui y ont intégré un Spa Caudalie, espace de rêve de détente avec vue sur les étangs.

Photo260 DSC02479
Photo : GamonGirls.com

Après ce tour du propriétaire, pour les autres blogueuses et blogueurs avec lesquels j’avais la chance de partager cette soirée, comme pour moi, la conclusion fut la même : on se serait bien attardé au hammam ou dans la piscine d’eau chaude en plein air avec vu sur le  jardin du spa !

DSC02482 DSC02481
Photos : GamonGirls.com

Mais il fallait tout même garder à l’esprit que l’objet de notre visite était avant tout la présentation de la nouvelle carte de printemps du restaurant dirigé par le Chef Benoit Bordier, ancien étoilé du restaurant Jean à Paris.

Et c’est sur ce point précis que la soirée a pris tout son caractère exceptionnel.

En commençant par l’entrée, avec laquelle nous a été confiée la tâche de composer notre assiette à partir de la palette de saveurs et de couleurs mise à notre disposition : Truite marinée et pomme verte, foie gras mi-cuit, gelée de vodka-shweppes, crème de banane au piment d’Espelette, purée d’artichaut à la truffe et tuiles noires au sésame. A nous de créer notre tableau culinaire au grès de nos envies et intuitions, bien sûr tout était fait pour que chaque composition soit harmonieuse, chaque élément pouvait se marier aux autres avec plus ou moins d’affinité, de façon garantir une certaine cohésion quoi qu’il arrive. Je retiendrai tout spécialement la gelée de vodka avec la truite et la purée d’artichaut à la truffe, avec ou sans foie gras… 🙂

Photo272 DSC02496
Photo : GamonGirls.com

La suite a été toute aussi surprenante avec :

  • un filet de rouget sur purée de potiron à la mélasse et navet doré
  • un filet de veau dont la cuisson lente et en plusieurs temps lui donnait une tendreté incomparable, accompagné de riz à l’encre de sèche et haddock au citron, sur un lit de caviar d’aubergine
  • un mille feuille à la fève tonka et son sorbet mandarine
  • et pour finir les agrumes, tranches d’orange sanguine et gelée, lavande et pétales croustillants

Photo273 - Copie Photo274 - Copie

Photo276 Photo277

Le tout dans la superbe salle du restaurant rendue intime par les toiles disposées à l’entrée comme des paravents, parmi lesquels on passe pour s’imprégner de l’âme du lieu.

Photo000

Un petit tour en cuisine en fin de repas à la rencontre des « artistes  » et du Chef très à l’écoute de nos impressions et remarques, ont clôturé cette soirée inoubliable qui nous a fait découvrir un endroit qu’on ne soupçonnait pas, si proche de Paris et pourtant très dépaysant.

DSC02511 DSC02516
Photos : GamonGirls.com

Pour ma part, ce fut un réel plaisir de rencontrer ou re-croiser à cette occasion quelques autres acteurs et actrices de la blogosphère, comme Dorian, Adèle, Clémence, Philo, Lili,et Sandrine que je remercie de m’avoir prêté certaines de ses photos pour compléter les médiocres prises de vue faites avec mon seul équipement, un téléphone mobile…

Un endroit à retenir et à recommander pour une escapade hors du temps, un week-end à deux, où un repas d’exception, qui promet de belles surprises si l’on en juge par le splendide avant-goût que nous avons eu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *