Tartare d’ananas mariné au Malibu, crème fouettée à la coco

Bouchées sucrées du menu de réveillon de nouvel an 2009/2010

Après les excès de Noël, je n’avais aucune envie de pâtisserie pour conclure ce menu de réveillon de nouvel an.

Pour rester dans l’esprit frais et gourmand, un tartare d’ananas, surmonté d’une crème fouetté à la coco, m’a parut tout à fait approprié.

Comme je ne cesse de le répéter, je suis incapable de monter une crème en chantilly, après avoir essayer toutes les méthodes et ingrédients recommandés, je me suis fait offrir un siphon pour Noël.

Par fierté, avant de tester mon nouveau joujou, j’ai quand de même essayer une dernière fois de monter ma chantilly au fouet électrique, en vain. Le plus drôle est que même avec le siphon, elle est restée encore trop liquide même si elle est venue un peu plus mousseuse tout de même. J’ai donc craqué et sauvé mes photos en la faisant un peu durcir au congélateur pour éviter qu’elle ne noie le tartare d’ananas.

Sinon pour le commun des mortels capable de monter une chantilly…

tartare-ananas-coco3

Ingrédients pour 10 à 12 verrines :

  • 1 ananas
  • 2 ou 3 cuillères à soupe de Malibu selon goût
  • 40 gr de coco râpée
  • 50 cl de crème fraîche épaisse
  • 20 gr de sucre en poudre ou 12 gr de fructose

Préparation :

  • Epluchez l’ananas, découpez le en tout petit morceaux et mettez le à mariner dans un saladier avec le Malibu
  • Montez la crème en chantilly selon la méthode que vous voulez, puis que moi je ne suis pas de bon conseil :), en y incorporant progressivement le sucre et la coco (éventuellement, utilisez du fixe chantilly)
  • Remplissez les verrines au 3/4 avec le tartare d’ananas, et recouvrez de chantilly, puis réservez au frais

tartare-ananas-coco4

7 réponses sur “Tartare d’ananas mariné au Malibu, crème fouettée à la coco”

  1. Bonsoir,
    Ces bouchées m’ont l’air très appétissantes, je vais tester.
    Dans mon cas, je maîtrise la chantilly, alors si je peux me permettre, voici quelques conseils :
    en ce qui concerne la chantilly en siphon, si elle était trop « molle » il fallait peut être rajouter une cartouche de gaz (tout dépend de la taille du siphon et de la quantité de crème).
    Et pour réussir à TOUS les coups une chantilly au batteur, utiliser TOUJOURS (même avec un siphon d’ailleurs) de la crème entière (30% de MG) et mettre la crème, le saladier et les fouets en métal du batteur pendant une bonne dizaine de minutes au congélo avant de monter la crème car tout doit être très froid. En espérant que les prochaines tentatives seront les bonnes, bonne année 2010 !

    1. Bonjour,

      Merci pour tous ces conseils. Je pense que vous avez tout à fait raison, pour le siphon j’aurais du utiliser deux cartouches, pour les 250 ml de crème que j’avais mais je pensais qu’une suffisait. Mais comme mon siphon a une capacité d’un litre en effet il fallait surement 2 cartouches quand même. Pour le reste ce qui me désespère c’est que j’ai fait exactement tout ce que vous citez 🙂 Crème épaisse à 30 %, mise des ustensiles et ingrédients au congélo (peut-être même plus de 10 min, bref…) et ce n’est pas mon premier coup d’essai de cette façon. ; Il y a des cas comme ça que vous, pour certaines personnes c’est la mayonnaise (heureusement je la réussie à tous les coup moi c’est définitivement la chantilly !
      Mais comme vous dîtes je ne me ferais plus avoir pour le siphon, deux cartouches systématiquement (comme le précisait la notice d’ailleurs).

  2. Ah ! je pense savoir pourquoi ! Vous dites crème épaisse ! Il faut toujours prendre de la crème fleurette, liquide donc ! C’est peut être pour ça ? On aurait enfin trouvé la solution ! Bonne soirée

  3. En fait j’ai déjà aussi essayé la crème fleurette liquide entière, dans les mêmes conditions, c’est pour ça que je dit que mon cas est désespéré 🙂
    Mais merci encore de vos conseils.

  4. bonsoir carine
    dimanche dernier, chez des cousins, j’ai réalisé ces « bouchées »..un réel succès…moi qui ne suis pas réellement un « cordon » bleu…imagines ma joie !..
    mon truc pour la crème chantilly :
    je procède comme « isabelle » (ci-dessus), mais avec une petite variante.. je commence d’abord à monter ma chantilly avec un FOUET ( à l »ancienne) pour bien aérer la crème fraiche puis je termine au batteur.
    bravo pour ton blog !!!

    1. Merci Christine, encore une fois vous n’imaginez pas à quel point ça fait plaisir d’avoir des retours aussi sympathiques sur ses recettes !
      Merci également pour le conseil, mais ce qui me désespère c’est que j’ai aussi essayé avec une fouet à l’ancienne 🙁
      Oui je sais ça paraît hallucinant, mais je crois qu’il ne me reste plus que les incantations vaudou pour la prochaine fois 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *