Poisson en croûte de coco

Voici un plat qui fait toujours fureur lorsque je le sers à mes invités, et pourtant, je n’ai aucun mérite quant à son invention.

Près de mon lieu de travail, je passe très régulièrement devant le Café Signe avenue jean Moulin dans le 14éme. Chaque jour je lis son ardoise plutôt appétissante qui comporte toujours une petite pointe d’originalité ou le petit plus qui fait sortir le menu du lot, comparé aux autres petits cafés de ce type.

Jusqu’au jour où le nom du plat a particulièrement retenu mon attention : « Poisson en croûte de coco, beurre de sésame »… Je n’ai pas eu le temps de m’arrêter pour y goûter, mais cet intitulé a tellement fais son chemin dans ma tête, que j’ai fini par me dire : « si je devais cuisiner un poisson en croûte de coco, en y ajoutant un léger goût de sésame, voilà comment je procéderais » :

Pour 4 personnes :

  • 1k à 1,2 k de filet de poisson blanc de votre choix
  • 25 cl de lait de coco
  • 2 cuillère à café de poudre à Colombo ou curry à défaut
  • 1 cuillère à café d’huile de sésame
  • Le jus d’un citron vert
  • 150 g de noix de coco râpée

Préparation :

  • Mélangez le lait de coco, le jus de citron et les épices et l’huile de sésame dans un bol.
  • Salez, poivrez les filets de poisson, enduisez de sauce à l’aide d’un pinceau.
  • Laissez les mariner au frais aussi longtemps que possible, minimum 30 mn avant la cuisson (une nuit c’est encore mieux).
  • Répartissez la noix de coco dans une assiette et  passez-y chaque filet des deux côtés puis  poêlez les à feu vif. Ajustez le temps de cuisson au type de poisson que vous avez choisi et à l’épaisseur des filets. Attention un poisson trop cuit se défait en miette, en général quelques minutes suffisent (2 à 5 mn de chaque côté selon épaisseur).

Pour le choix du poisson, je recommande particulièrement les ailes de raie, mais aussi l’espadon ; pour ce dernier préférez la façon « mi-cuit » (environ 2 mn de chaque côté) en essayant de le garder cru à l’intérieur et doré à l’extérieur.

Méthode plus simple et moins risquée pour la cuisson : au four. Pour ce faire, je recommande particulièrement le Panga, car c’est un poisson qui reste moelleux même après une cuisson un peu longue. C’est donc plus facile d’obtenir une croûte bien dorée.

Servez avec une salade sucrée-salée type roquette/nectarine ou roquette/mangue, ou encore des légumes façon Colombo, ainsi qu’avec un bon riz parfumé (surtout il s’agit du déjeuner, les féculents sont superflus pour le dîner).

Bon appétit !

2 réponses sur “Poisson en croûte de coco”

  1. Un tres joli blog de recettes ! je suis pressee d’essayer ta version du poisson en croute de coco, comme plein d’autres d’ailleurs, je repasserai avec plaisir ! merci a Benoit de m’avoir fait decouvrir cet endroit, bises de Chine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *